Rencontres et ateliers

Conditions

Mes tarifs pour les ateliers ou les rencontres sont ceux de la Charte des auteurs et des illustrateurs. Pour tout savoir sur ce volet, un petit tour sur le site de la Charte.

Je suis affiliée AGESSA.

Implantation

Paris et Mazères (Ariège)

Rencontres

En général, elles se font autour d’un ou de plusieurs de mes livres. La classe les a lus, a élaboré des questions.

Le contenu de la rencontre peut varier d’une classe à l’autre. Rien n’est figé. Il s’agit d’un échange. Mais pour que cet échange soit profitable, mieux vaut que l’enseignant le prépare avec son groupe. Le jour venu, je réponds aux questions des enfants, des adultes et ne refuse jamais une tasse de café.

Ateliers d’écriture

Le projet est établi dès le départ avec l’organisateur, l’enseignant. Quel est l’objectif ? Ecrire un roman policier ? Une nouvelle ? La suite d’un de mes livres ? Une chanson ? Un texte humoristique ? Quel format et quelles contraintes ? Pour quel public ? J’aide le groupe à élaborer le projet ; nous établissons un plan, nous imaginons des personnages, nous concevons des fausses pistes, nous créons du suspens. Puis, je donne les consignes et je suis la rédaction.

Quelques exemples de réalisations

Panique au poulailler

Panique au poulailler

Cet épisode d’Emma la poule a été écrit par les enfants du club Coup de pouce d’Achères (78). Pour imaginer cette histoire originale, nous nous sommes appuyés sur des personnages existants (série Emma la poule, Syros éditeur) et nous avons écrit un épisode original. Ce texte a été illustré par Isabelle Bonameau.

Sale temps pour les embrouilles

Les enquêtes de Jules Flageolet

Ces deux histoires ont été imaginées et écrites par deux classes CE2/CM1/CM2 à Montigny-les-Cormeilles (95). En partant d’un même personnage d’enquêteur que j’ai proposé, chaque classe a écrit une histoire. L’une se passe dans le milieu du cirque, l’autre à la campagne.

Meurtre au musée Rodin

Meurtre au musée Rodin

Avec une classe de 5ème , nous avons visité le musée Rodin. Les collégiens et leur professeur souhaitaient écrire un roman policier où l’œuvre du sculpteur jouerait un  grand rôle. Pari tenu. Après avoir inventé l’histoire et créé les personnages, la classe a écrit le roman, illustré plus tard par les élèves de l’école Corvisart.

Le disparu de Saint-Gauthier

Le disparu de Saint Gauthier

Le réseau des médiathèques de la communauté de communes du Val-de-Nièvre a invité quatre auteurs de polar à rencontrer quatre classes de cycle 3. A partir d’un fait divers inventé par le réseau, chaque groupe a écrit une histoire. Les quatre nouvelles ont été réunies dans un recueil.  A Havernas, j’ai rencontré les élèves d’une classe de CE2/CM1. Nous avons imaginé une histoire. J’ai aidé le groupe pour écrire la nouvelle intitulée Panique à Berteaucourt.

Les yeux d'Albert

La suite des Yeux d’Albert

Avec une classe de 6ème à Mers-les-Bains (80), nous avons imaginé la suite des Yeux d’Albert, un roman que j’ai publié chez Thierry Magnier. Les élèves se sont appropriés les personnages principaux et ont inventé une histoire originale.

Lignes noires 2015

Six classes de Toulouse et de son agglomération étaient concernées. Chacune a écrit une nouvelle noire mettant en scène les transports en commun Tisseo. J’ai rencontré deux fois chaque classe. Les enseignants ont joué le jeu. Résultat : Six textes très différents, six ambiances variées, six histoires très chouettes.